Atlas de l'exposition aux pollutions atmosphérique et sonore

Glossaire

Boîte à moustache et graphique en violon

Une boite à moustache (rectangle dans l'image ci-dessous) permet d’analyser la distribution d’une variable. Le rectangle est construit à partir du premier et troisième quartiles (25e et 75e centiles) de la distribution; la barre centrale du rectangle représente la médiane (50e centile). Les extrémités des moustaches indiquent les valeurs maximale et minimale. Plus la boite est grande, plus la dispersion de la variable est importante.
Le graphique en violon (en gris dans l'image ci-dessous) apporte une information supplémentaire à la boite à moustache. Il s’agit d’un histogramme renversé pour la variable étudiée. Une pointe correspond donc à un ensemble d’observations se regroupant autour d’une même valeur. Dans l’exemple ci-dessous portant sur l’effort physique dans le transport en commun), on distingue deux modes (valeurs dominantes), le premier est situé nettement au-dessus de la médiane et le second au-dessous. Ceci met en avant deux situations différentes. La première est caractérisée par un regroupement de valeurs fortes et correspond aux moments d’activités (marche, escaliers etc.). La seconde est caractérisée par des valeurs faibles, soit les moments où les participants étaient assis dans le métro ou l'autobus.

 Bruit

Le bruit est mesuré avec un dosimètre Brüel & Kjaer (type 4448) qui renvoie une mesure moyenne du bruit en décibels (dB(A)) pour chaque minute du trajet (LAeq 1 min). L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas dépasser la valeur guide de 55 dB(A) à l’extérieur durant le jour. De plus, dans la politique sur le bruit routier du Ministère des Transports du Québec, on recommande que le bruit n’excède pas 65dB(A) en bordure des voies de circulation.

 Fréquence cardiaque

Sa valeur correspond au nombre de battements cardiaques par minute.

 Inhalation

La valeur correspond à la dose de polluant NO2 inhalée durant le trajet en tenant compte de la ventilation (nombre de litres d’air aspiré par minute).

 L’équivalent métabolique d’activité (Metabolic Equivalent of Task, MET)

Cette mesure permet d’évaluer l’intensité d’une activité physique. Elle varie de 0,9 (sommeil) à plus de 18 (course à 17,5 km/h ou plus). Il existe plusieurs échelles de MET permettant de distinguer plusieurs niveaux d’activité physique, notamment :

  • activité physique d’intensité légère (MET inférieur à 3);
  • activité physique d’intensité moyenne (MET de 3 à 6);
  • activité physique d’intensité élevée (MET supérieur à 6).

 Pollution atmosphérique (NO2)

La pollution atmosphérique a été mesurée à partir d’un appareil portatif Aeroqual 500 avec des senseurs de dioxyde d’azote (NO2), de température et d’humidité. Le polluant NO2 a été choisi, car ses émissions proviennent surtout des moteurs des véhicules automobiles. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la valeur guide à ne pas dépasser est de 200 μg/m3, sur de courtes durées (une heure). Au-delà de ce seuil, « c’est un gaz toxique entraînant une inflammation importante des voies respiratoires » (OMS).